• ISBN : 978-2-37168-057-9
  • Longueur : 40 pages

retour catalogue

Infoguerres - Dominer les esprits

Alice Lacoye Mateus

Commander en ligne

La «guerre de l'information» est une expression florissante dans les media mais qui demeure mystérieuse pour les non-spécialistes. Elle tente, avec ses consœurs «cyberguerre», «propagande», «cyberterrorisme», «désinformation»,... de capter la nature d'affrontements non-traditionnels, aux logiques perturbantes, avides de «disruptions», si l'on voulait recourir à un terme anglo-saxon.

L'objet de cet ouvrage n'est pas de se livrer à une exégèse analytique et abstraite du concept. Alice Laoye Mateus révèle au contraire la puissance de frappe informationnelle dans les affrontements internationaux en mettant concrètement en lumière trois exemples différents de stratégies informationnelles : 1. la domination de l'espace informationnel par Daesh : les stratégies informationnelles de l'organisation sur les terrains politique et politico-militaire, les savoir-faire transmis à cette entité terroriste qui n'est pas si innovante que certains media veulent bien la présenter, et ses fragilités susceptibles d'être exploitées ; 2. La tentative de Printemps arabe en Angola : l'opposition, désarmée aujourd'hui suite à une guerre civile sanglante, tente de renverser le régime de José Eduardo dos Santos au moyen de stratégies informationnelles théorisées par Gene Sharp ; 3. L'annexion de la Crimée en 2014 : la stratégie informationnelle russe semble avoir parfaitement intégré, au sein de stratégies de brouillage des conceptions, le lawfare, défini par C. Dunlap comme «la stratégie consistant à utiliser ou abuser du droit comme substitut aux moyens militaires traditionnels pour atteindre un objectif opérationnel».
Sans parti pris, l'ouvrage tente de saisir l'ampleur de ces stratégies informationnelles non assumées à travers trois exemples qui révèlent que la «guerre de l'information» n'est pas le monopole du faible ni des acteurs non-étatiques. Loin de pacifier les relations internationales, elle les imprègne : son contenu peut être d'une extrême violence, son objectif consister à soutenir des opérations militaires ou sa défaillance avoir pour conséquence le conflit armé. Elle a un effet profondément subversif menaçant de détruire l'ordre établi que nous connaissons.

Vous pourriez aussi aimer

  • La psychologie sociale : quel enjeu ? Nicole Dubois et Jean-Léon Beauvois

  • Les TOC, Troubles obsessionnels compulsifs Margot Morgiève et Xavier Briffault

  • La misanthropie dans le roman Tayeb Ainseba

  • Game Of Thrones - La justice et la loi Pierre Sérisier

  • L'humanisme en marche Jean-Francis Dauriac