• ISBN : 978-2371681453

retour catalogue

Histoire de l'orthodoxie

Jean-Pierre Béchu

Commander en ligne

En 1054, l’Église d'Orient se sépare d'avec Rome et prend le nom d’Église orthodoxe. Cette rupture résulte d'une incompréhension croissante entre les parties orientale et occidentale du monde chrétien, chacune ayant mûri dans des contextes historiques et culturels différents.

Avant tout sensible au mystère de Dieu, la pensée orthodoxe, étrangère à l'esprit juridique de la Rome antique, ne partage pas avec la pensée occidentale le besoin de tout définir et de tout enfermer dans des dogmes. Elle se présente comme un syncrétisme entre la culture grecque, attachée à la rationalité de l'homme, et la spiritualité orientale, fortement marquée par l'expérience mystique. C'est pourquoi l’Église orthodoxe prend volontiers plus de distances avec le monde que l’Église romaine : la contemplation et la prière intérieure lui semblent les voies les meilleures pour approcher l'Invisible.

Depuis leur réconciliation avec les catholiques en 1965, les orthodoxes ont beaucoup œuvré en faveur de l’œcuménisme tout en conservant leurs spécificités liturgiques et ecclésiales.

Vous pourriez aussi aimer

  • Cybersouveraineté : mythe ou défi ? Patrice Cardot

  • Créer sa santé durable Josette Dall'Ava-Santucci

  • Le développement durable - approche globale Yvette Veyret

  • La bioéthique en question Dominique Folscheid

  • La pensée de Sri Aurobindo Jean-Pierre Béchu