Daniel Bachet

Daniel Bachet

Daniel Bachet est professeur émérite de sociologie à l’Université d’Evry-Paris-Saclay et chercheur au Centre Pierre Naville. Il a exercé les fonctions de directeur du département « Entreprise » au Centre d’Études des Systèmes et des Technologies Avancées (CESTA), puis de chargé de mission au Commissariat général du Plan de 1988 à 1994. Rapporteur de différentes commissions et rapporteur général de la commission Compétitivité française du XIe plan, il est co-auteur de plusieurs ouvrages publiés à La Documentation Française, en particulier France : le choix de la performance globale (1992). Chargé de mission à l’Agence Nationale pour l’Amélioration des Conditions de Travail (ANACT) en 1994, il a exercé des activités de consultant auprès des entreprises.

Il est l’auteur de plusieurs ouvrages sur l’entreprise, le travail et la finance en particulier Les fondements de l’entreprise, construire une alternative à la domination financière, éditions de l’Atelier (2007) et Critique de la finance capitaliste, pour un financement solidaire, éditions du Croquant (2015).

L’axe central des recherches de Daniel Bachet consiste à souligner les liens étroits qui unissent le travail, l’entreprise et la finance. Ce projet passe par une autre manière de voir et de compter et par une refondation de l’entreprise dont la finalité institutionnelle doit être précisée. La démarche engagée permet d’éclairer les formes actuelles du rapport salarial dans ses multiples déclinaisons : les modes d’évaluation de l’efficacité économique, écologique et sociale, l’organisation des pouvoirs dans l’entreprise, les droits issus de la propriété, la mobilisation des salariés ou encore la santé au travail.

Il s’agit d’appeler l’attention sur les rapports d’interdépendance entre choix stratégiques des entreprises et équilibres socio-économiques et écologiques car une autre manière de produire, de consommer et de répartir les richesses devrait nécessairement s’imposer dans les années qui viennent.

Daniel Bachet souhaite proposer la construction d’outils comptables et d’architectures socio-économiques permettant de prendre des décisions plus conformes aux attentes de la société dans son ensemble en termes de production et de répartition de richesse (biens et services), de préservation de la nature, de qualité du travail, de qualification et de création d’emplois.

Découvrez son livre

Support des UpBooks

Reconstruire l'entreprise pour émanciper le travail

Depuis longtemps déjà, la manière de compter usuelle contribue directement à la reproduction de l’entreprise dont l’objectif supposé serait la recherche du profit. Pourtant, adopter un langage comptable plutôt qu’un autre, c’est adopter une représentation de l’entreprise, de sa finalité, de son efficacité et des rapports de pouvoir. Il est donc possible de compter différemment en vue de proposer une alternative cohérente et opératoire à l’entreprise...

Prix : 13,50 € | ISBN : 978-2-37168-269-6

Nos auteurs

Ils sont tous spécialistes reconnus pour leur expertise du sujet et leur talent d'écriture, découvrez-les :